ADEME : mettre l’imaginaire au cœur des débats

Entretien avec la Chef du service communication et information des publics de l'ADEME, Valérie Martin…

L'ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) est l'opérateur de l'État pour accompagner la transition écologique et énergétique. C'est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) qui a, à la fois un rôle d’expertise et de conseil, ainsi que de financement de projets. L’ADEME est partenaire des événements d’ACIDD (UECDD, Acidd’lab et Mornings, Be Green festival, Breakthrough Night).


Quelles sont les raisons qui vous ont amené à devenir partenaire des événements créées par ACIDD et qu’en avez vous retiré ?

Pour mener à bien la transition énergétique et écologique, nous avons besoin de « massifier » les comportements durables pour que les modes de vie durables deviennent la norme. Pour cela, nous devons identifier les pistes d’action, ouvrir notre créativité, développer le travail en mode collaboratif pour un enrichissement mutuel. L’Université d'été de la communication pour le développement durable que nous soutenons depuis très longtemps est un formidable lieu de co-production. L’Acidd’lab a été une fantastique expérience d’apprentissage, de confrontation de points de vue variés, une expérience humaine enrichissante qui a permis de mettre l’imaginaire au cœur des débats. Une expérience qui s’est conclue par l’édition d’un livre « Nouveaux mythes, nouveaux imaginaires pour un monde durable » auquel je suis très heureuse d’avoir contribué. Quant au Be Green festival, c’est un excellent moyen de donner la parole aux jeunes, de les faire entrer dans la dynamique de la transition, en les touchant dans leurs codes de communication privilégiés comme l’audiovisuel.

 

Quels sont les faits marquants de votre année 2015 en termes de développement durable et vos objectifs 2016 ?

En 2015, l’ADEME ne pouvait qu’être largement partie prenante de ce grand rendez-vous international sur le climat qu’a été la COP21. De fait, elle a été organisatrice d’événements « parallèles » – expositions, séminaires, interventions… – sur les pavillons français et européens en particulier. Par exemple, nous avons co-organisé l’exposition Innov’Climat, au début de l’été, sur la place de l’Hôtel de Ville : 15 000 personnes sont venues découvrir les 28 projets et prototypes présentés, issus des Investissements d’Avenir ou de programmes de recherche soutenus par l’Agence afin de mettre en valeur l’importance des innovations technologiques. Un stand Innov’Climat dédié a également été mis en place au Bourget, dans l’espace La Galerie pendant la COP21. Et enfin, dans le cadre de Solutions COP21 au Grand Palais, dont l’ADEME était partenaire fondateur, les 45 000 visiteurs ont pu s’imprégner de nos visions énergétiques de demain au travers d’une exposition ludo-pédagogique des solutions technologiques innovantes.

L’ADEME a aussi, bien entendu, participé à l’élaboration des propositions françaises pour la COP21. Mais, par son soutien constant aux entreprises et aux collectivités territoriales, en termes de lute contre le réchauffement climatique, elle contribue à leur évolution depuis bien plus longtemps… Ainsi, pour 2016, l’ADEME va préparer le volet développement durable du PIA3, 3ème Programme des Investissements d’Avenir (qui devrait être voté en 2017), destiné à accompagner des projets favorisant l’innovation et la création d’emplois non délocalisables dans des secteurs à forts potentiels pour l’économie nationale.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences