Orange : les technologies numériques au cœur de la COP21

 Orange, partenaire officiel de la COP21, fournira les services et infrastructures de communication pour la Conférence. Une opportunité de montrer et faire valoir ses propositions et solutions basées sur technologies numériques pour lutter contre le changement climatique…

Pourquoi Orange a mis le cap sur la COP21 ?

Orange est membre de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), une institution des Nations Unies fortement engagée dans les travaux sur le réchauffement climatique. A ce titre, Orange participe depuis de nombreuses années à la préparation des COP. La COP21 sera aussi pour Orange l’occasion de participer à une autre initiative de l’ONU : à la suite des Challenges Data for Development qu’elle aà organisés, le groupe est devenu un acteur central du « Challenge Data For Climate Action » une initiative d’open innovation pilotée par Global Pulse, le laboratoire Big data des Nations Unies.

La COP21 constitue aussi une vitrine et une tribune que la marque occupera pour faire valoir ses solutions dans la lutte contre le changement climatique. Comme partenaire officiel et en tant que prestataire, son rôle durant la Conférence sera de fournir des services et infrastructures de communication pour la Conférence : 200 techniciens assureront la couverture 2G/3G/4G pour les

40 000 participants et 3000 journalistes attendus et la couverture fibre au Bourget pour les zones diplomatiques et pour les zones de la société civile.


Les technologies du numérique : une partie de la solution…

En tant que promoteur des technologies du numérique, Orange souhaite faire valoir ses propositions et solutions. Les technologies numériques ont en effet une place à prendre dans le défi écologique et la préservation de la biodiversité. Ainsi, par exemple, des systèmes de pilotage contribuent à maîtriser et à optimiser les consommations énergétiques des ménages, les dispositifs de transports intelligents favorisent le développement de mobilités durables et eco-friendly, des solutions d’alerte préviennent l’arrivée des événements climatiques majeurs, etc.

Par ailleurs, chez Orange, la transformation énergétique est déjà engagée : virtualisation des serveurs, mise en place de data centers nouvelle génération, déploiement de stations relais solaires en Afrique, intégration de véhicules hybrides dans les flottes, système de management environnemental… Toutes ces démarches ont contribué à faire baisser de 21% ses émissions de CO2 par client depuis 2006.

 

Le dispositif de partenariat et de communication

Orange interviendra dans plusieurs événements pendant les 10 jours de la COP21, comme par exemple :

- en organisant le Salon de la Recherche qui mettra en avant cette année des solutions éco-innovantes d’avenir ou déjà implémentées dans les architectures d’Orange

- en soutenant la communauté Place to B qui rassemblera jeunes blogueurs, journalistes, photographes, dessinateurs, youtubers, entrepreneurs… venus du monde entier dans un lieu éphémère dans Paris, à gare du Nord, pour raconter autrement le défi climatique.

Bien évidemment, la marque communiquera aussi sur la COP21 et son engagement à travers les réseaux sociaux externes et internes (154 000 collaborateurs). L’ensemble du dispositif permettra ainsi de dialoguer avec les différentes parties-prenantes : interne, experts et décideurs publics (Le Bourget), public international (Place To B).


Alain Chauveau


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences