1000 Maires à Paris pour le climat

À l'invitation d'Anne Hidalgo, Maire de Paris, pour la première fois pendant une Conférence pour le Climat (COP), les principaux réseaux européens et mondiaux de villes (tels que CGLU, ICLEI, C40, l’AIMF ou le CCRE) se sont rassemblés pour s’engager en faveur du climat. Les 1000 maires présents ont adopté une déclaration les engageant à "soutenir des objectifs ambitieux en faveur du climat", comme la transition vers une énergie 100% renouvelable ou une réduction de 80% des émissions d'ici 2050…

Cette mobilisation sans précédent, le 4 décembre à l’Hôtel de Ville de Paris, reflète le rôle historique qu’entendent jouer les villes, qui concentrent une part considérable des émissions de gaz à effet de serre (environ 70% des émissions viennent des zones urbaines, où vit 50% de la population mondiale et 70% en 2050) mais qui ont surtout des solutions concrètes à apporter face au défi que représentent les dérèglements climatiques. Logement, transports publics, gestion des ressources, plans climats, sobriété énergétique: autant d’outils qu’elles peuvent aujourd’hui mettre en avant au service d’objectifs ambitieux.

En fin de journée, les quelque mille maires réunis pour ce Sommet des élus locaux pour le climat”, à l'initiative d’Anne Hidalgo, maire de Paris et de Michael Bloomberg, ex-maire de New York et envoyé spécial des Nations unies pour le climat, ont adopté une déclaration les engageant à "soutenir des objectifs ambitieux en faveur du climat”, comme :

• Promouvoir et dépasser, dans toute la mesure de notre autorité, les objectifs de l’Accord de Paris 2015 négocié lors la COP 21,

• Produire et mettre en oeuvre des stratégies participatives de résilience et des plans d’action afin de s’adapter au nombre croissant de catastrophes liées aux changements climatiques d’ici à 2020,

Réduire de 3,7 gigatonnes les émissions annuelles de gaz à effet de serre dans les zones urbaines d’ici 2030 (soit 30 % de la différence prévue entre les engagements nationaux actuels et les niveaux d’émissions recommandés par la communauté scientifique pour limiter le réchauffement à 2 degrés),

• Soutenir des objectifs ambitieux en faveur du Climat tels que la transition vers une énergie 100 % renouvelable sur nos territoires ou une réduction de 80 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050,

• Nous engager dans des partenariats mutuels et avec les organisations internationales, les gouvernements nationaux, le secteur privé et la société civile pour développer la coopération, mettre en oeuvre des programmes de renforcement des capacités, multiplier les solutions en faveur du Climat, élaborer des outils de mesure et promouvoir des mécanismes financiers innovants et les investissements verts.”

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Jerry Fike (lundi, 23 janvier 2017 02:54)


    What's Going down i am new to this, I stumbled upon this I have found It absolutely helpful and it has helped me out loads. I hope to give a contribution & assist other users like its helped me. Great job.

Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences