Le Plan d’Action Lima-Paris : un agenda des solutions de la société civile pour la COP21

Ce Plan d’Action est une initiative des gouvernements français et péruviens, du Secrétaire Général des Nations Unies et du Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Il a pour objectif de développer les actions et les engagements des acteurs non étatiques : villes, régions, entreprises, investisseurs, organisations de la société civile.

Il constitue une part essentielle du résultat de Paris…

L’objectif du LPAA (Lima-Paris Action Agenda) est d’amplifier l’action des États, dans tous les secteurs d’activités, et dans toutes les régions du monde. Il démontre qu’il est possible d’engager des actions concrètes pour le climat avant même l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris en 2020 : il constitue un réservoir de solutions concrètes, d’innovations technologiques, politiques et financières, et permettra de faire baisser de manière significative le coût des technologies bas-carbone. Il permettra de réduire les émissions, d’améliorer l’efficacité énergétique, de construire des villes plus durables et de protéger les forêts pour dessiner les contours du monde de demain.

 

Des initiatives diverses par leur origine et par leur portée

- Près de 11 000 engagements concrets au total sur la plateforme d’engagements pour le climat, NAZCA : 2 250 villes, 150 régions, qui représentent 1,25 milliard d’habitants ; 2 025 entreprises, 424 investisseurs, 235 organisations société civile ;

- 6 914 engagements individuels dans la plate-forme NAZCA: 2 255 villes, 150 régions, 2 025 entreprises, et 424 investisseurs.

- Plusieurs centaines de milliards de dollars réorientés climat pour investir dans la transition vers une économie bas carbone et résiliente ;

- Plus d’un tiers des 2 000 plus grandes entreprises mondiales engagées pour le climat : leur poids économique équivaut aux PIB additionnés de la Chine, l’Allemagne et Japon ;

 

Tendances de la mobilisation et enseignements clés

 

1/ L’engagement des villes et des territoires

- Plus de 7 000 collectivités ont pris des engagements opérationnels et ambitieux pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre,

- Les villes et les régions sur NAZCA, représentent environ 1,26 milliards de personnes, soit 17% de la population mondiale.

- 97 villes sur les 300 plus grandes villes du monde sont engagés sur NAZCA, totalisant un PIB global de près de 20 milliards de dollars.

 

2/ L’engagement des entreprises

- 111 entreprises du top 500 (Global 500) des entreprises, représentant un total de 6,7 trillions de dollars de capitalisation boursière ont fait des promesses de réduction sur NAZCA.

- Plus d'un tiers (609) des 2 000 plus grandes entreprises du classement Forbes 2000 (2014) à travers le monde sont engagés sur NAZCA.

- Ces 609 entreprises représentant un revenu global de $ 19,2 trillions de dollars, soit les PIB combinés de la Chine, du Japon et de l'Allemagne en 2014.

- 385 entreprises publiques sur NAZCA ont un revenu total de $ 2,86 trillions de dollars (données de Bloomberg).

25% des plus grandes entreprises du monde s'engagent à lutter contre le changement climatique.

 

 3/ L'engagement de la finance privée

- Annonce des montants d’une ampleur inattendue dans un triple mouvement : mesure du poids carbone de ses portefeuilles; investissement dans des projets pro-climat, retraits des investissements dans les combustibles fossiles

 

4/ Mobilisation exceptionnelle de la communauté des acteurs de l’eau

- À Paris, la gestion concertée de l’eau et la résilience des Océans ont vu la mobilisation de centaines d’acteurs publics et privés (Pacte de Paris pour l’Eau)

 

NAZCA - plateforme d'engagements pour le climat : http://climateaction.unfccc.int/

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences