Les intervenants


Cynthia Fleury

Philosophe/psychanalyste

 

Cynthia Fleury est enseignant-chercheur en philosophie politique et psychanalyste. Professeur à l’American University of Paris, chercheur à l’unité UMR7204 CNRS-MNHN-UPMC, Laboratoire Conservation des Espèces, Restauration et Suivi des Populations, Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle travaille sur les outils de la régulation démocratique. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Dialoguer avec l'Orient (PUF, 2003), Les pathologies de la démocratie (Fayard, 2005 ; Livre de poche 2009) ; La fin du courage (Fayard, 2010 ; Livre de poche, 2011) ; Les Irremplaçables, Gallimard, 2015.

Elle enseigne également à l'Ecole Polytechnique et à Sciences Po (Paris). Elle a été présidente de l'ONG Europanova, organisatrice des Etats Généraux de l'Europe (plus grand rassemblement de la société civile européenne). Elle assure aujourd'hui la fonction de vice-présidente du Collectif Roosevelt. Elle a été nommée au Comité consultatif national d’éthique (CCNE) dont elle est le plus jeune membre. Elle est membre fondateur du réseau européen des femmes philosophes de l’Unesco. En tant que psychanalyste, elle est marraine d’ICCARRE (protocole d’intermittence du traitement du Sida) et membre de la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU (CUMP-Necker).

Gaël Giraud

Chef économiste de l’AFD

 

Gaël Giraud, normalien et jésuite, docteur en économie (Laboratoire d'Econométrie de l'Ecole Polytechnique) s’est spécialisé dans la théorie de l'équilibre général, la théorie des jeux, la finance et les questions énergétiques. En 2009, il a été nommé Meilleur jeune économiste français par Le Monde / Le Cercle des économistes.

Il est chef économiste de l’Agence Française de Développement. Il est également membre du Comité scientifique du « Laboratoire d'Excellence » consacré à la réglementation financière (LabEx ReFi) et du Comité de Pilotage pour la Transition Energétique au sein du gouvernement français, ainsi que de l'équipe de recherche « Riskergy » (M. Lepetit ) sur le Risque Energétique et la dette souveraine.

Il préside la chaire « Energie et prospérité» lancée par l'Ecole polytechnique, l’Université Paris-Sorbonne et l'Institut Louis Bachelier. Il est également membre de l’ONG européenne Finance Watch et de la Fondation Nicolas Hulot. Extraits de sa bibliographie : La Théorie des Jeux (Game Theory), Garnier-Flammarion, 1ère edition: Septembre 2000; 3ème edition (revue et augmentée): Oct. 2009; Illusion financière, Les Editions de l'Atelier, (Octobre 2012. 2ème ed.Janv. 2013).

Carine Dartiguepeyrou

Prospectiviste, présidente de l’Observatoire des valeurs

 

Docteur en science politique et diplômée de la London School of Economics, Carine Dartiguepeyrou a fait un postdoctorat à la R&D d’Orange. Elle a créé le cabinet de conseil Uniqueness spécialisé dans la prospective.

Carine Dartiguepeyrou est membre du Think Tank Futur Numérique de l’Institut Mines-Télécom. Elle est secrétaire générale des Entretiens Albert-Kahn, Laboratoire d’innovation publique du Département des Hauts-de-Seine. Elle préside le Comité scientifique du Cercle de Prospective RH et contribue, à ce titre contribue, à la rubrique Tendances et Management de la “Revue Ressources humaines et management” et à la rédaction d’ouvrages de prospective RH.

Elle participe également à plusieurs comités scientifiques et intervient régulièrement comme conférencière pour  l’Institut des Futurs souhaitables (Paris) et au Collège des transitions sociétales (Nantes) ainsi qu’à Sciences Po Paris et HEC en Executive Education.

Enfin, elle est également présidente de l’Observatoire des valeurs (www.observatoiredesvaleurs.org) et a été presidente du Club de Budapest France de 2007 à 2013.

Auteur de nombreux articles, Carine Dartiguepeyrou est co-auteur d’ouvrages de prospective en management dont le dernier : DRH, le choc des ruptures (Belles Lettres, 2015). Elle a aussi dirigé plusieurs collectifs aux éditions de L’Harmattan comme : La nouvelle avant-garde, vers un changement de culture (2013). En tant qu’animatrice de l’Acidd’Lab, elle a co-dirigé « Nouveaux mythes, nouveaux imaginaires pour un monde durable » aux ed. Le Petit Matin (Nov. 2015)

Jean-Paul Delevoye

Ancien parlementaire, ministre, médiateur de la République et président du CESE

 

Ancien directeur de sociétés agroalimentaires, il est conseiller municipal d’Avesnes-lès-Bapaume dès 1974.  Il en deviendra maire de1982 à 2002 puis de 2004 à 2014. Il a été également conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais, président de la Communauté de communes de la région de Bapaume (élargie à la Communauté de communes du Sud Artois à partir de 2013, et qu'il préside également) et président de l'Association des maires de France (1992-2002).

Il a e été député du Pas-de-Calais de 1986 à 1988 et sénateur de 1992 à 2002, président du groupe des sénateurs-maires. De 2002 à 2004, il est ministre de la Fonction publique, de l'Aménagement du territoire et de la Réforme de l'État. De 2004 à 2011, il est le médiateur de la République. De 2010 à 2015, il préside le Conseil économique, social et environnemental (CESE), dont il est encore conseiller au titre de la protection de la nature et de l'environnement.

Pascal Durand

Député européen

 

Il milite dès 1974 pour la campagne de René Dumont  à l'élection présidentielle alors qu'il est encore lycéen puis contre le nucléaire et la centrale nucléaire de Nogent. Il s'engage ensuite dans le mouvement libertaire notamment à l'Organisation communiste libertaire et au sein de comités d'action lycéens. Il sera élu au conseil de faculté de droit de Paris 12 et devient avocat au barreau de Paris en 1986.

En 2006, Pascal Durand rencontre Nicolas Hulot dont il devient un compagnon de route lors de la mise en œuvre du pacte écologique au moment de l'élection présidentielle de 2007.

Puis, il dirige la campagne des européennes de 2009 qui permettent aux écologistes d'obtenir le meilleur résultat de leur histoire avec 16,23 % des voix exprimées. Il sera, par la suite, Directeur de campagne de Nicolas Hulot lors de la primaire face à Eva Joly pour l'investiture d'EELV pour l'élection présidentielle de 2012. Le 23 juin 2012, Pascal Durand est élu nouveau secrétaire national d'Europe Écologie Les Verts. Le 25 septembre 2013, il annonce qu'il quitte la direction d'EELV.

Lors des élections européennes de 2014, il est tête de liste d'Europe Écologie pour l'Ile-de-France et les Français de l'étranger. Le 25 mai 2014, Pascal Durand est élu député européen avec 9,8 % des suffrages.

Député, il devient le coordinateur du groupe des Verts/Alliance libre européenne pour la commission parlementaire du Marché intérieur et Protection des consommateurs ainsi que pour la commission parlementaire des Affaires constitutionnelles. Il est aussi membre suppléant de la commission parlementaire des Affaires juridiques.

En février 2016, il quitte EELV pour rejoindre Nicolas Hulot, dont il soutient le principe d'une candidature pour l'élection présidentielle de 2017, avant que celui-ci ne renonce en juillet 2016.

Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences