Université d'été : tout un PROGRAMME !

28 & 29 AOÛT

BORDEAUX

Marché des Douves . 4 rue des Douves  

LE TEMPS DES POSSIBLES !


+ Convictions & feuille de route

Comment se donner le pouvoir d’agir chacun, individuellement, mais aussi dans le cadre des organisations ? Comment renforcer nos capacités et nos compétences face à la convergence des transitions ? Pouvons-nous essayer, dès aujourd’hui, le monde de demain entre bienveillance, valeurs et technologies ? Pouvons-nous renouveler la communication sur le développement durable pour aller vers une vraie transition écologique, énergétique et sociétale, positive pour tous ?

La convergence des transitions numérique, écologique énergétique et culturelle exige la “trans-formation” individuelle de tous, avec la mise en valeur des connaissances et le développement de talents nouveaux… pour Imposer la seule ambition collective que nous devrions nous fixer : celle du « bien vivre ». Mais il nous faut incarner ces métamorphoses : la 15e Université d’été d’ACIDD va donc concentrer ses travaux sur la question essentielle des compétences, de la formation et des capacités collectives. Au moment où tous les repères bougent - y compris sur le plan politique - où les valeurs et le sens prennent toute leur importance, la Fondation ACIDD vous invite à venir contribuer à ses travaux les 28 et 29 août 2017.

 

C’est d’autant plus important que, malgré la dégradation globale de la situation sociale et environnementale, avec des sujets aussi lourds que les pollutions, les migrations, le chômage, les problèmes de santé… des vrais signaux positifs ont émergé aussi forts que l’Accord de Paris pour le climat, la loi sur la Transition énergétique, la grande transformation de villes comme Bordeaux, l’intégration de la RSE dans les entreprises, ou encore la place du développement durable dans les réseaux sociaux…

Chacun est en capacité de devenir un ‘’entrepreneur des transitions’’, seul ou au sein de son organisation : pour cela, il a besoin de valoriser les qualités et talents nouveaux tout en révélant les compétences actuelles insuffisamment exploitées.

Dans ce contexte, certaines qualités et talents sous estimés,portés par chacun, reviennent au premier plan et revêtent désormais une importance cruciale : la créativité, l’intelligence émotionnelle, la pensée critique, l’assertivité, l’empathie, la bienveillance, l’autonomie, la connaissance de soi, le leadership personnel, l’écoute…

L’objectif de cette 15e Université d’été d’ACIDD est d’apporter à ses participants un éclairage et une vision, une analyse opérationnelle, des outils de compréhension et d’action, une expérience prospective… Il s’agit pour chacun de partager des valeurs mais aussi des bonnes pratiques.

Cette Université d’été particulière est aussi un temps de formation pour chacun et de mise en réseau d’actions. Chaque participant vient partager et écouter… pour se faire ambassadeur positif des transitions dans les territoires, le milieu économique, la recherche ou la citoyenneté…


Programme - LUNDI 28 AOÛT

    

9h00 à 9h15

Accueil café

 

 

9h15 à 9h40

Ouverture

Vincent Baholet

président d’ACIDD, délégué général de la fondation FACE,

Anne Walryck,

vice-présidente de Bordeaux Métropole et adjointe au développement durable de la mairie de Bordeaux,

Valérie Martin

chef du service Mobilisation Grand Public, Presse et Institutionnel (SMGPPI) de l’ADEME

 

9h40 à 10h00

Interventions : “le temps des possibles

Gilles Berhault

délégué général de la Fondation ACIDD, président du Club France Développement durable,

Carine Dartiguepeyrou

Prospectiviste, animatrice de l’ACIDD’Lab

 

10h00 à 10h15

Mini conférence 1 : le renforcement de capacités face à la convergence des transitions ?

Richard Collin

président de Next Modernity, secrétaire général d’ACIDD,

Président d’un cabinet de conseil qui accompagne les grandes entreprises dans leur transition numérique, il est un conférencier reconnu sur le sujet. Il a écrit livres et articles qui font référence. Il était encore récemment en charge d’une chaire sur l’économie de la connaissance à Grenoble École de Management. Il a dans sa carrière dirigé un grand groupe International du numérique (il a vécu aux Etats-Unis). Il a créé, avec Michel Serres, un cabinet de conseil, expert des arbres de connaissance. Il va dans cette mini-conférence nous proposer de prendre 10 ans d’avance sur la question des talents et des compétences.

 

10h15 à 10h30

Mini conférence 2 : Capacité et concertation ?

Anne-Laure Bedu

Conseillère régionale Nouvelle Aquitaine, directrice de Presqu'Île

 

10h30 à 11h20

TABLE RONDE 1 / La qualité de vie des femmes et des hommes dans la ville durable?

Le concept de ville durable vise une haute qualité de vie pour tous et partout. Dans les réflexions autour de la

ville durable, un nouveau référentiel a d’ailleurs récemment émergé, la Haute qualité de vie, née d’un benchmark de référentiels internationaux, dans une vision centrée sur l’individu. Au-delà des référentiels, opérationnels mais toujours normatifs, comment définir la qualité de vie ? Quels sont les critères quantitatifs, mais aussi les valeurs, la vision, l’imaginaire qui permettraient de définir une haute qualité de vie des femmes et des hommes dans la ville durable de demain ? Sur quoi se fonder : la santé, l’alimentation, la culture, les enjeux environnementaux comme la qualité de l’air, la biodiversité, l’économie circulaire… les enjeux sociaux comme l’inclusion ou le care ? Qui doit définir et porter cette vision : élus, société civile, entreprises ? Pourrait-elle s’appliquer pour tous les territoires, toutes les configurations géographiques ? Représente-t-elle une nouvelle gouvernance des territoires ?

 

+ Animateur

Sophie Nunziati

directrice dév’ et contenus de l’Agence Verte

 

+ Intervenants

Anne Walryck

vice-présidente de Bordeaux Métropole

Pierre-André Poirier

directeur de l’éthique et du développement durable des Laboratoires Pierre Fabre

Jean-Manuel Bluet

directeur du développement durable Nestlé France

Amandine Crambes

ingénieure urbaniste à l’ADEME, spécialiste de la ville durable et des innovations durables

 

11h25  à 11h40

Pause café

 

11h40 à 11h55

Mini conférence 3 : Former et éduquer face aux transitions actuelles et à venir ?

Belge, il est auteur et responsable académique très impliqué en Afrique : directeur de l’École supérieure des affaires de l’Université de Cape Town, président de l’Association des écoles de commerce africaines, du Centre Allan Gray pour le leadership fondé sur les valeurs, chaire UNESCO en éducation pour l’entrepreneuriat social et durable à Euromed Management, Marseille (devenu Kedge). Walter Baets est le Dean de ce qui est en train de devenir un point nodal de l’innovation en France, The Camp, qui se propose d’être un campus exceptionnel pour incuber les projets d’une nouvelle civilisation au croisement de la responsabilité sociétale et du numérique. Il va porter un éclairage sur les capacités nécessaires aux porteurs d’innovation en 2017 et après.

 

 

11h55 à 12H10

Mini-conférence 4 : Temps des Objectifs de Développement durable (ODD) : les possibles en 2030

Bettina Laville

présidente du Comité 21

 

 

12h 10 à 12h25

Mini-conférence 5 :

Joël Ruet

président du think tank The Bridge

 

 

12h25 à 14h00

Déjeuner

Foodtrucks sur la terrasse

 

14h00 à 14h15

Mini-conférence 6 : Innover à 360°

Stéphane Aver, Président d’Aaqius

Après avoir accompagné de grands groupes de transport au service de l’innovation, Stéphane Aver a créé un véritable éco-système de l’innovation, avec un fonds, une société d’ingénierie et d’innovation, des fi l iles dédiées au développement des produits originaux créés. Aaqius révolutionne l’innovation dans la mobilité propre. La société a mis en place des process d’innovation qui croisent innovation technologique, marketing et comportementale. Après une très grande réussite sur le traitement des Nox (oxydes d’azote) avec deux technologies aujourd’hui leader dans le monde, Aaqius a mis au point un procédé de stockage d’hydrogène sans pression (parfaire sécurité) qui s’annonce probablement comme la nouvelle licorne française. Quels sont les secrets pour innover pour le zéro carbone ?

 

 

14h15 à 14h30

Mini-conférence 7 : Un futur numérique désirable pour l’humanité est-il possible?

Bruno Teboul, Senior Vice-President Science & Innovation Keyrus group, auteur de “Robotariat”

 

 

14h30 à 15h20

TABLE RONDE 2 : Génération Minecraft et développement durable ?

Les générations se succèdent, la génération Y est née avec internet, la génération Z avec une tablette et surtout les réseaux sociaux… Cette évolution technologique très rapide s’est mise en place avec en parallèle la prise de conscience du dérèglement du climat par les activités humaines et des pollutions qui mettent en jeu notre santé. Le succès remarquable de l’accord de Paris et sa ratification en moins d’un an interroge, au delà de la réussite diplomatique, la capacité de transformation de nos sociétés. Nous devons agir à l’échelon mondial dans une vision globale, systémique. Tout le monde est concerné. C’est une vraie rupture dans les comportements et aussi un regard nouveau sur l’avenir : le fait que la terre n’est pas infinie, et que nos conditions de vie reposent sur des équilibres fragiles. Ceux qui ont aujourd’hui moins de 15 ans sont deux milliards, ils n’ont pas connu le 20e siècle. Comment voteront-ils et surtout comment agiront-ils ? Ce ne sont plus des « natifs » du digital mais bien des « natifs » des réseaux sociaux, des jeux en ligne et des tutos. Ils sont capables de gérer sur internet des villes grâce à SimCity et même de les construire dans une logique totalement systémique et inclusive grâce à Minecraft… et bien sûr beaucoup d’autres jeux qui portent des messages historiques comme Assassin’s Creed ? Au delà des serious games qui n’intéressent pas les jeunes – on peut les comprendre – comment faire entrer les sujets de transition positive dans le monde du gaming ?

 

 

+ Animateur

Julien Lebas

directeur associé de Citizenprod

 

 

+ Intervenants

Julie Chabaud

responsable Mission Agenda 21 et laboM21, département de Gironde, membre du Lab d’ACIDD

Julien Mayeux

directeur d’UBISOFT Bordeaux

Thomas Grellier

co-fondateur d’EMIC (Ecole de Management des Industries Créatives)

Stéphanie Coquet

directrice de la communication et de la sensibilisation d’Eco-emballages

 

15h25 à 16h15

TABLE RONDE 3 : Vous avez dit mobilité ?

Le secteur de la mobilité vit une véritable révolution : à la fois une envie très forte de déplacements et de rencontres, et une contrainte liée aux impacts considérables. Les solutions sont liées aux comportements et bien sûr aux technologies propres, le numérique y prenant toute sa place. C’est une priorité pour les territoires, avec des décisions courageuses comme celles de la Mairie de Paris sur l’interdiction des diesels, le développement du multimodal avec une place privilégiée pour le co-voiturage (qui a permis l’émergence d’une

licorne française), et un espace d’innovation technologique, des services numériques, aux nouvelles énergies, au véhicule sans chauffeur… Une révolution qui concerne aussi bien la mobilité des personnes aves toutes les inquiétudes liées à la sécurité que celle des marchandises avec la grande difficulté du dernier kilomètre. Quelles sont les évolutions qui vont transformer le secteur de la mobilité dans les prochaines années, avec quels jeux d’acteurs ?

 

+ Animateur

Gérard Feldzer

Consultant et vulgarisateur en transports auprès des médias, chroniqueur à France info, par ailleurs un des médiateurs pour l’Aéroport Notre Dame des Landes

 

 

+ Intervenants

Christian Dubost

directeur développement durable de la SNCF

Philippe Mangeard

président de l’Agence TK’Blue

Roger Ruiz

directeur de la communication de la Communauté  d’Agglomération Pays Basque

Michel Derdevet

secrétaire général d’Enedis

 

 

16h15 à 16h45

Pause café dans la salle

 

 

16h45  à 17h00

Mini-conférence 8 : « Comment les marques doivent changer de posture? »

Guillaume Marolleau

responsable digital groupe Fleury-Michon

Les consommateurs ont besoin de savoir d’où viennent les produits qu’ils achètent, comment ils ont été fabriqués, avec quels ingrédients, éventuellement comment ils seront recyclés, etc. Les marques doivent donc changer de posture si elles veulent engager un dialogue vertueux avec leurs publics et devenir ainsi les acteurs d’un changement de modèle.

 

17h00 à 17h55

TABLE RONDE 4 : Information alternative et fake news, manipulations ?

Les fake news (fausses nouvelles) sont des informations délibérément fausses ou truquées. Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l’intention d’induire en erreur dans le but d’obtenir un avantage financier ou politique. Le fait que les rédacteurs soient anonymes rend difficile la poursuite des sources pour calomnie. En tout cas, les fake news, ces vérités alternatives et manipulatoires sont désormais un phénomène mondial et leur impact est planétaire. Elles se développent dans un contexte où la presse et les médias classiques connaissent une crise économique profonde. Elles se développent aussi sur la méfiance que nourrit la population envers les médias : en France seuls 24% des français croient que les journalistes sont indépendants ! Mais est-ce que cela les gêne vraiment ? Le leader mondial de la vérité alternative est président des Etats-Unis et principal opposant à l’accord de Paris, qu’est-ce que cela peut changer ? Quelle est la place des scientifiques dans ce combat ? Comment devenir un « cultivateur d’informations » utiles et efficaces au service des transitions positives ?

 

 

+ Animateur

Vanessa Logerais

présidente de l’agence Parangone et fondatrice de COP Runner

 

+ Intervenants

Patrick Venries*

directeur général délégué Sud Ouest

Marie Dubois

directrice de la communication, Unadev et présidente de l’Apacom

Pierre Haski

Co-fondateur de Rue89, Président de RSF (Reporters sans frontières)

Anne-Sophie Novel

journaliste spécialisée dans le développement durable, fondatrice de Place to B. et de la revue Far Ouest

Benoît Desveaux , directeur général du groupe  Hopscotch

 

 

18h00 à 18h15

Conclusion

Christian de Boisredon*

créateur et président de Sparknews

François Siegel*

coéditeur et directeur de la publication de WeDemain

 

 

18h15

Marché aux solutions en coordination avec Sparknews @ Aquinum (et en partenariat avec WeDemain et BPIfrance)

Pitch de start-up innovantes et autres solutions portées par du public ou des associations (5 minutes/personne)

Animation par Brigitte de Boucaud et Éric Tardy

 

Dégustation de vins biodynamiques aves les « Paniers de Bacchus » en présence de Véronique Cochran, Cofondatrice de Biodyvin.

 

 

20h00

Dîner au Jardin Pêcheur, restaurant solidaire

1 Quai Armand Lalande 33 300 Bordeaux

 

Session art pendant le dîner

(4 interventions de 5 mn maxi et sous forme de film ou animation)

 

Ouverture par Gilles Berhault

Interventions de

Yann Toma (Human Energy), 

François Maurisse (Herbettes)

Alice Audouin (Nouveau casting Artofchange21)

Programme - MARDI 29 AOÛT

    

9h00 à 10h00

Accueil des participants

 

 

Session réveil méditation pleine conscience (15 minutes)

Emmanuelle Roques, Co fondatrice des Mindfulness SocialClubs

 

Présentation de la méthodologie de la journée

Après une séance collective plénière de réveil et un rapport d’étonnement de la journée du 28 août par Gilles Berhault, Carine Dartiguepeyrou et Richard Collin, la méthodologie globale de la journée sera présentée.

Puis les participants se forment en 5 groupes (les groupes ont été constitués en amont - sur invitation avec plusieurs choix chacun) pour poursuivre les travaux durant le reste de la journée.

 

Chaque groupe est animé par un expert, leader sur le sujet. Il est accompagné par un spécialiste de la collaboration et un chercheur en art de « Sorbonne développement durable » de l’Université de Paris 1. Chaque responsable des 5 groupes interviendra 5 mn pour définir son ambition. Une personne sera en charge d’une synthèse écrite.

 

 

La coordination de l’animation des ateliers* sera assurée par Myriam Poitau.

 

 10h00 à 12h30

Le temps de la définition et du choix collectif

C’est la phase initiale d’état des lieux et surtout de brainstorming. Après une introduction (10 mn) par les animateurs, et un tour de table très rapide (15 mn), un KJ (voir diagramme des affinités) est mis en place en lâcher prise et en créativité. Trois enjeux – trois solutions. Le tout est mené en une heure.

Un choix est fait sur trois thèmes sur lesquels on va produire l’après-midi.

Puis on s’organise en groupes de 5 personnes, on se met en place pour bien redéfinir le plan de travail.

 

12h30 à 13h45

Déjeuner

Foodtrucks sur la terrasse

 

13h45 à 15h15

Le temps de la production

Chaque groupe de 4/5 personnes fait une écriture collective sur le sujet concerné. L’idée est de produire un scénario, un projet, des priorités. Ce travail dure 1h30.

À 15 h a lieu un partage et la mobilisation à continuer le travail.

 

15h30 à 16h25

Le temps de l’ambition

Une table ronde est animée par Gilles Berhault avec les animateurs. Il interroge sur les prochaines étapes du travail (dates, outils déjà opérationnels,..) pour continuer à échanger. Sur chaque sujet, c’est le début de l’histoire. Chaque animateur prend la responsabilité de continuer à produire. C’est un défi, certains participants sont interpellés pour s’engager.

 

 

16h25

Conclusion

 

* ATELIERS COLLABORATIFS DESIGN POUR DEMAIN

 

Coordination : Myriam Poitau

Avec la participation créative de Yann Toma et de l’équipe de Sorbonne Développement Durable : Aurélie Herbet, Alexia Antuofermo, Barbara Portailler, Louise Groult de Beaufort et Mathieu Legrand Losfeld.

 

1Les méta-transitions du point de vue l’ACIDD’Lab ? Quels  outils de partage pour le cycle « Lost in transition ? »»

Animation : Carine Dartiguepeyrou

Des grandes transitions sont en cours, largement présentées dans le récent livre "Le Futur est déjà là" de Carine Dartiguepeyrou. La séquence de la matinée s'articulera sur ces grands sujets et leurs évolutions. Le projet est d’apporter des clefs de compréhension et de décision à l’ensemble des décideurs publics et privés sur la convergence des métamorphoses du numérique, du développement durable, de la gouvernance, des cultures… dans une inclusion des territoires, de l’économie et des démarches citoyennes. Au delà d’un livre, la question qui sera posée en deuxième partie est : comment partager la richesse des travaux ? Quels pourraient être les livrables pour ce nouveau cycle ?

 

2. Quel événement « Solutions for Tomorrow » en 2018 ?

Animation : Éric Tardy

Dans un contexte international difficile, où les enjeux climat restent prioritaires, la fondation ACIDD, qui se positionne comme un accélérateur des transitions positives, va créer un événement à portée internationale (en partenariat avec Sparknews et We Demain), qui présente des réponses dans une approche expérientielle, technologique autant que comportementale. Quel peut être le scénario d’un tel événement ? Comment peut-il regrouper, fédérer, engager ? Être une sorte d’Exposition universelle des transitions positives ?

 

3. La transition énergétique et écologique, message central de la communication des changements de comportement pour l’ADEME ?

Animation : Valérie Martin

La transition énergétique et écologique, pour répondre aux enjeux du changement climatique et de la détérioration de l’environnement, suppose de changer d’échelle et de massifier : chaque citoyen a ainsi un rôle à jouer, tant professionnellement que dans sa vie privée et dans tous ses espaces de vie (logement, déplacements, alimentation et consommation, participation citoyenne, éducation, etc.). Cet atelier de coproduction aura pour objectif, fondé sur l’ambition de l’ADEME, de définir un scénario avec de nouveaux leviers de transition dans les comportements.

 

4. La « Haute qualité de vie » comme projet pour Bordeaux Métropole ?

Animation : Constance Deveaud

Le Maire de Bordeaux affirme son ambition : «  une haute qualité de vie dans la métropole et toutes les communes ». En effet, parmi les plus attractives de France, l’agglomération bordelaise va grandir, se densifier très rapidement : comment préserver et surtout developer la qualité de vie ? En partant de cet exemple concret de la métropole bordelaise, cet atelier aura pour objectif de définir les valeurs qui portent ce concept de haute qualité de vie dans la ville en transition. Un point particulier traité sera celui de la santé.

 

5. « Point de Vente Responsable » (bâti, Haute Qualité d’Accueil, collaborateurs et clients) et les territoires ? Accélérer le mouvement porté par le Club Génération Responsable.

Animation : Jocelyne Leporatti

Les principaux réseaux et enseignes de distribution se sont regroupés au sein du Club Génération responsable (représentant plus de 45 000 points de vente) afin de créer un cadre de réflexion et d’accès à l’expertise sur le développement durable et la RSE. Leurs trois principaux axes de réflexion concernent l’impact environnemental (essentiellement le bâti), la Haute Qualité d’Accueil des clients et la relation avec les territoires. Cet atelier aura pour objectif de trouver les moyens d’accélérer le passage à l’acte.

 

Le soutien aux animateurs sera assuré par Richard Collin, Julie Chabaud, Francis Jutand, Charles-Marie Boret, Corinne Guillemot, Sandra de Bailliencourt

Les rapporteurs sont coordonnés par Alain Chauveau et Raymond Van Ermen

Partenaires & contacts

    

Gilles Berhault

Délégué général

+33 6 13 60 49 44

 

Corine Dartiguepeyrou

Animatrice et coordinatrice

de l’Acidd’Lab

 

Eric Tardy

Coordinateur des événements

+33 6 76 60 73 97

 

Alain Chauveau

Programmation & contenus

+33 6 83 88 73 32

 

Bertrand Dubois

Administratif et budget

+33 6 82 32 49 38

 

Charles-Marie Boret

Coordinateur Université d’Été

Bordeaux

+33 6 20 33 18 60

 

Myriam Poitau

Communication et processus collaboratifs

+33 6 62 50 01 06

 

Emmanuelle Devriendt

Production

+33 6 21 39 68 52


Université d'été

Lab'

Mornings

Conférences